• n-ego

L’importance d’être curieux



Les entreprises doivent promouvoir, cultiver et éveiller la curiosité.

C’est explorer, poser des questions, expérimenter et faire le lien entre les idées, les informations et les connaissances. La curiosité permet aux leaders d’être une source d’inspiration et accroît leur efficacité.

La curiosité est au cœur des accomplissements humains.

Les coachs perspicaces tirent parti de la curiosité pour établir un lien entre de nouvelles idées et des concepts existants.

La curiosité permet d’apprendre plus rapidement et de gérer efficacement le stress et l’incertitude.

Les enfants perdent souvent leur curiosité naturelle parce que les parents et d’autres personnes la découragent involontairement

Dans le cadre professionnel, les dirigeants répriment souvent la curiosité et ce au détriment de l’expérimentation et de la créativité.

« … Être curieux implique de s’engager fondamentalement dans le monde. »

Tout au long de l’histoire, les sociétés ouvertes aux idées extérieures ont prospéré.

De nos jours, Internet et la digitalisation offrent des possibilités sans précédents.

Dans les entreprises, une volonté de diversification et de connexion crée un puissant effet de réseau de connaissances partagées et de curiosité.

Dans une entreprise, une culture de la curiosité aide les gens à apprendre et à se sentir écoutés et respectés.

Les leaders doivent reconnaître et récompenser la curiosité et l’expérimentation, qu’elle se solde par une réussite ou un échec.

L’implication envers la curiosité est essentielle pour les travailleurs,

Mettez en place une culture de la curiosité en encourageant les ‘7 C’.


1. Le contexte (Context) : plus vous tenez compte du contexte, mieux c’est.

2. La communauté (Community) : les interactions avec les autres éveillent la curiosité.

3. La sélection (Curation) : identifiez la voie la plus prometteuse.

  1. La créativité (Creativity) : laissez votre curiosité vous mener dans différentes directions.

  2. La construction (Construction) : créez un écosystème de curiosité et d’apprentissage.

  3. L’esprit critique (Criticality) : posez des questions qui dérangent pour évaluer objectivement toutes les informations.

  4. La confiance (Confidence) : un environnement ouvert à l’échec permet d’apprendre.

crédit : Edu Lauton


Aujourd’hui et pour l’avenir, les compétences douces sont plus importantes et plus pérennes que les compétences techniques.

La créativité, l’art de la persuasion, la collaboration, l’adaptabilité et l’intelligence émotionnelle sont promis à un bel avenir.

« Si vous n’êtes pas prêt ni disposé à apprendre tous les jours… vous ne pouvez pas être et ne resterez pas compétitif. »


Réf. : Paul Ashcroft et Garrick Jones dirigent la société de conseil en transformation numérique Ludic Group, basée à Londres, en Angleterre. Simon Brown est Chief Learning Officer au siège de Novartis en Suisse.



#curieux #curiosité #contexte #communauté #créativité #espritcritique #confiance #accomplissements #humains #influence #ego #negociateur #negociation #negocier #humain #accord #entente #paix #winwin #gagnant #facilitateur #médiateur #succès #centrequebecoisdenegociation #negociation4.0 #quebec #canada

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout